Alsace Vosges | Thème Développement durable 
Le 29/07/21

Le Relais Est redonne vie aux vêtements oubliés 

Depuis plus de trente ans, le Relais Est, Société coopérative ouvrière de production, collecte, tri et revalorise des textiles de seconde main en Alsace et en Franche-Comté. Le Crédit Agricole Alsace-Vosges a financé l’achat de ses locaux situés à Wittenheim, dans la banlieue de Mulhouse.

LeRelaisEstCentreDeTri
Ludovic Ferez, directeur du Relais Est (à gauche), au centre de tri de Wittenheim. © DR

Au volant de son camion, Paul, employé du Relais Es, commence sa tournée. Cette semaine, il doit vider, avec l’aide de ses collégues,1 600 conteneurs à vêtements disséminés sur l’ensemble des territoires alsacien et franc-comtois. A l’issue de sa première journée, il prend la route direction le centre de tri de Wittenheim Là, les vêtements sont soumis à un tri minutieux. « Les vêtements abîmés sont recyclés pour en faire des chiffons vendus aux entreprises industrielles ou aux garagistes du coin. Les textiles de bonne qualité sont quant à eux proposés à la vente dans nos magasins Label Fripes. Une partie de la collecte est également envoyée dans les pays d’Afrique », explique Ludovic Ferez, directeur du Relais Est. Chaque jour, plus de trente tonnes de vêtements sont triés à Wittenheim.

Repenser les modes de consommation

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes privilégient les articles de seconde main. « Nos clients ne sont pas uniquement des personnes dans le besoin mais des acheteurs en quête de qualité et d’originalité », explique le directeur. L’engouement pour le vintage est une aubaine pour le Relais Est qui souhaite continuer son développement : ouverture de nouveaux magasins, modernisation des locaux et des outils, recrutements, etc. Mais aussi digitalisation des services avec la création d’une plateforme de revente en ligne en lien avec Emmaüs, et pourquoi pas imaginer concurrencer, un jour, les mastodontes de la seconde main comme Vinted ou Le Bon Coin.

L'insertion, un principe fondateur

Pour mener à bien son activité, le Relais Est emploie des personnes en situation d’exclusion, 60 en insertion professionnelle sur près de 140 salariés. Durant deux ans, ils sont accompagnés dans la construction d'un projet professionnel sur le long terme.

Le Crédit Agricole, un soutien local

Depuis 2012, la Scop est soutenue par le Crédit Agricole Alsace-Vosges. « Nous accompagnons l’entreprise dans ses opérations quotidiennes et internationales comme en Afrique. Plus récemment, nous avons lui avons octroyé un Prêt garanti par l’Etat et avons financé l’achat des locaux de la société, à hauteur de 2,9 millions d'euros. Nous sommes fiers des investissements réalisés avec Le Relais Est, c’est un acteur local qui nous ressemble et qui agit de manière durable, sur les plans sociétaux et environnementaux », affirme Lucie Parent, chargée d’affaires entreprises à la Caisse régionale.  « Faire le choix du Crédit Agricole, c’est une façon de se rapprocher du territoire en s’adressant à des interlocuteurs régionaux », conclut le directeur du Relais Est.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.